Le Spectacle

Accés direct :

Résumé

Note d'intention

Note de mise en scène

Musique et son

Décor

Accessoire

Costume

Lumière

Résumé

Connaissez-vous la véritable histoire de la Petite fourmi de Pain ?

Il était une fois une Petite Fourmi, une Petite fourmi minuscule, si microscopique qu'on l'appelait « petite fourmi », c'est pour dire. Cette année là, la nourriture était difficile à trouver et plus encore à rapporter à la fourmilière. Or un jour, Petite Fourmi heurta une chose qu'elle n'avait jamais vue dans la nature, une chose dorée, parfumée, craquante, exquise : c'était une miette de pain. Alors pour savoir d'où vient ce pain et comment en obtenir pour tous, Petite Fourmi se met en route. Elle croise la Reine des Papillons, le Mulot dodu, ou encore l'Araignée mal embouchée. :

Ecoutez l'histoire merveilleuse de Petite Fourmi qui partit à la recherche du secret du pain.

Note d'intention

UN CONTE INITIATIQUE

Ce spectacle musical est un conte initiatique tout public à partir de 2 ans. L'envie est venue de raconter le cycle du pain. Cette nourriture que l'on retrouve dans tous les continents. Ici elle est évoquée avec la culture européenne du champ de blé, des moulins. Le public suit l'apprentissage de la fabrication du pain à travers le parcours initiatique d'une fourmi. Ce spectacle est aussi un conte de création il répond à la question suivante: Pourquoi voit on, si on fait bien attention, les fourmis de nos campagnes se hâter des grains sur le dos ?

L'héroïne de ce spectacle est donc une fourmi. Mais c'est une fourmi différente des autres car exceptionnellement petite. Tant qu'on la surnomme «petite fourmi». Malgré sa petite taille, elle va accomplir une grande chose : ramener un pain pour l'hiver à sa fourmilière. Ainsi notre héroïne malgré sa différence, sera vue d'une autre manière que par son handicap. Elle a grandi en confiance et prendra une nouvelle place dans son groupe.

Ce spectacle conserve l'intimité, la proximité de l'oreille de celui qui l'écoute, qui rappelle les histoires que l'on peut entendre avant de s'endormir.

Note de mise en scène

UN SPECTACLE SUR MESURE DES 2 ANS

« Mère de deux enfants, j'ai lu énormément de contes. Je me suis intéressée aux contes d'autres cultures, et j'ai été frappée de constater combien les histoires restent concrètes. Majoritairement elles prennent attache à la vie quotidienne. J'ai alors commencé à écrire « Fourmi de pain » avec l'aide de mes garçons.

Ma priorité est de rassurer les enfants. La plupart entrent pour la première fois dans un théâtre. La prise de contact de l'enfant avec le spectacle se fait dès son entrée dans la salle. Le décor est mis en place, la comédienne est sur le plateau. Sa présence est bienveillante. La lumière est sur le plateau, le temps à l'enfant de découvrir le décor, l'interprète. La marionnette de la fourmi est construite sous les yeux du public. Pas de noir pendant le spectacle, la comédienne ne disparaît jamais du regard des enfants. Tous les changements de costumes, de décors se font à vue. Tout comme les manipulations des marionnettes.

Comme les jeunes enfants ont une capacité de concentration forte sur un temps court, et pour respecter le rythme du public et l'histoire j'ai choisi de la raconter via différents supports d'écoute : conte, marionnettes, chants, danse, magie.

Pour le costume et pour le décor, je suis partie de la contrainte de conserver une seule base. Ce sont eux qui évoluent, et cette transformation des éléments créent la magie du spectacle qui capte l'attention des spectateurs. Enfin j'ai choisit d'utiliser un niveau de lange soutenu tout en racontant l'histoire de manière visuelle : marionnette, décors. les enfants même très petits aiment les mots. Le jeux des sonorités, de rythmes, ils sont habitués à comprendre le sens général et ne sont absolument pas gênés par le passé simple ou quelques mots issus du langage soutenu. Leur proposer si jeune une langue riche était pour moi un pari, et l'accueil qu'ils font au spectacle me font croire que c'est un pari gagné ! »

Véronique Balme

Musique et son

DU CHAMP DE BLÉ AU CHANT DU BLÉ (rythme, musique et son)

Le spectacle est composé comme une comptine avec couplet, refrain. La structure du spectacle enchaîne séquences avec textes, avec scènes avec bruitage, chansons, scène dialoguée..

L'univers sonore (bruitage) et la musique (chansons sur la construction du pain) sont créés, composés, assemblés, par Ivan Réchard Ivan Réchard qui n'a pas hésité à proposer aux enfants des comptines jazz, à transposer Mozart sur un piano d'enfant, à revisiter le célèbre « Meunier, tu dors ».
L'habillage sonore du spectacle repose sur les sons de la nature, comme une bande d'ambiance au cinéma (la beauté du vent, du craquement du bois.) ajoute de l'eau au moulin de la narration. Utilisé ponctuellement, il renforce l'imaginaire en enrichissant certains moments clés (le moulin, le champ de blé).

Décor

UN DECOR NATUREL ET DES ACCESSOIRES POETIQUES GOURMANDS

En fait dans « fourmi de pain » tout ce recycle !
Il fallait d'abord travailler avec une nature vivante et grande. Avec le sentiment d'être un peu perdu car on se trouve dans un champ à l'échelle d'une fourmi, où tout est plus grand. Ainsi, un sol et un mur végétal structurent l'espace théâtral. Autonome, ils nous permettent de recréer notre « aire de jeu » n'importe où.

Ensuite l'histoire amène Petite Fourmi dans différents lieux. Je souhaitais marquer ces différents moments sans pour autant tout changer. Alors, comme quand on joue avec un enfant, on transforme les éléments présents en d'autres choses nécessaires à l'histoire. La table du début, qui sert à couper le pain et à construire notre fourmi devient moulin, puis pétrin. La cagette de légume, le four. L'échelle, brindille puis ailes du moulin.

Accessoire

MARIONNETTES

Une fourmi, c'est tout petit. comment la représenter ? Et puis, elle peut devenir impressionnante si elle est énorme ! Pourtant il est essentiel au conte « Fourmi de Pain » que l'enfant puisse s'identifier à la Petite Fourmi.
Alors, comme quand on joue avec la nourriture, on joue à construire Petite Fourmi. Et le matériau de construction évident dans un spectacle sur le pain est : le pain !!! Alors sous l'oil très attentif et amusé des enfants on coupe le pain, on isole la mie, on fait des boules..et naît Petite Fourmi.

Deux autres marionnettes sont utilisées dans le spectacle.
Des marionnettes à main de style « peluche » et pourtant très réaliste. Ainsi sont représentés : le mulot dodu et Minouchat (le chat du meunier). Support très ludique, les enfants sont tout de suite conquis, le fait de manipuler à vu rassure les plus petits, et on reste ainsi dans le code de : on se raconte une histoire !

Costume

En partant d'une base de costume neutre pour ne pas perturber la narration et la visibilité de la marionnette « petite fourmi » on rajoute parfois un élément de costume pour signifier un personnage :

Aliènor, la reine des papillons : recomposition des ailes de papillon grâce aux ailes orientales appelées « ailes d'Isis ». Cela permet de faire vivre le papillon, presque voler. On touche à la fragilité et à la majesté de cet animal. Via juste un élément du costume.
L'araignée male embouchée : trois éléments la caractérise : sa toile, une perruque aux yeux loufoques et un costume qui se rapproche de la marionnette géante. Chaque élément étant ajouté à vue pour construire l'araignée.

Lumière

UNE LUMIERE PICTURALE

Pierre Blostin a créé des lumières qui confèrent à la poésie et la magie du spectacle. Elles sont très chaudes et colorées et mettent en valeur les supports végétaux. Plus délicates elles rendent évidentes les différents espaces créés.

Accueil

Contact Véronique Balme 06 82 83 16 60

<